ACCUEIL MISSIONS PLAN D'ACCÈS CONTACT ESPACE CLIENT



Cabinet
Mireille Schkroun
31, all. Ferdinand de Lesseps
BP 542
37205 TOURS Cedex 3
Tél. 02 47 74 35 00
Fax 02 47 74 35 01
Email







    ÉCONOMIE

L'information économique et financière

Vers une nouvelle aide à l'acquisition d'une voiture pour les moins aisés
Date : 20/05/2019
Le gouvernement étudie la mise en place d'une aide à l'achat d'un véhicule pour les ménages à faibles revenus. Elle pourrait s'inspirer du programme d'investissement social monté par Renault et l'association « Entreprise & Pauvreté ». Depuis 2016, 400 voitures ont ainsi été livrées à des personnes qui en avaient besoin pour travailler ou rechercher un emploi.
Retour à l'emploi, transition écologique : les pistes de Matignon
Date : 19/05/2019
Edouard Philippe a demandé aux préfets de convier, sous dix jours, les « acteurs pertinents » de leurs territoires pour mettre en musique la mobilisation pour l'emploi et les transitions annoncées par Emmanuel Macron. Plusieurs pistes sont listées, certaines très générales, d'autres plus précises.
Fonction publique : l'Assemblée vote une prime de précarité pour certains contrats courts
Date : 17/05/2019
La mesure concernera certains contrats d'une durée d'un an ou moins conclus à partir de 2021. Elle devrait bénéficier à 200.000 personnes et coûter 410 millions d'euros par an.
ADP, FDJ : les projets de privatisation validés par le Conseil constitutionnel
Date : 16/05/2019
Les projets de privatisation (ADP, FDJ, Engie) ont passé avec succès l'examen de constitutionnalité. Mais les sages ont censuré plusieurs dispositions de la loi Pacte qui n'avaient pas leur place dans ce texte.
CGT : la direction confédérale bousculée
Date : 16/05/2019
Le 52 e congrès de la CGT qui s'achève ce vendredi à Dijon va confirmer Philippe Martinez à sa tête, mais la direction a été bien chahutée pendant la semaine. Elle a même dû renoncer à donner plus de pouvoir à ses unions régionales.
Moins de contrats aidés que prévu en 2018
Date : 16/05/2019
Le ministère du Travail a exécuté son budget sans aucune rallonge supplémentaire. Les marges de manoeuvres sur les contrats aidés (128.000 contrats signés contre 140.000 prévus), et sur la prime PME lui ont permis de faire face à des dépenses non prévues, pour l'Afpa et des compensations de charges sociales.

haut de page









© 2009-2019 - Les Echos Publishing - mentions légales et RGPD